Comment former un couple (en dix leçons) ? Chapitre 4


Titre délire : La chenille hamburger-frites
 
Ohayo minna!!! Daijobu??? Voici le chapitre 4, un peu plus long que les autres ^^. Il aurait pu carrément être surnommé "Le pétage de plomb". En tout cas j'espère que vous aimerez aussi celui-là :D. Bonne lecture!!!
 
 
Après avoir dormi toute la matinée jusqu'au début de l'après-midi, les membres du tas difforme se réveillèrent avec pas mal de courbatures et la faim au ventre. Les plus affamés se dirigèrent vers la salle à manger et engloutirent leurs repas. Une fois leurs estomacs calmés, les adolescents réfléchirent aux activités du jour. Certains voulurent jouer au beyblade. Mei-Mei, quant à elle, proposa :
« - Et si on jouait à un cache-cache loup ?
- Un cache-cache loup ? répéta Masamune.
- Oui, on se mettrait par deux vu qu'on est beaucoup, les deux personnes qui compteraient seraient les loups et les personnes capturées sont disproportionnés, expliqua la chinoise en regardant ses collaborateurs.
- Euh, Mei-Mei, tu ne veux pas dire “disqualifiés“ ? fit Chao Xin.
- Oui, c'est ça, répondit Mei-Mei, un peu gênée.
- D'ailleurs, si un duo est séparé, il sera aussi disqualifié, ajouta Klaus en faisant un clin à Mei-Mei.
- Ça pourrait être amusant, les appuya Sophie. Tout le monde est d'accord ? »
Les interpellés acceptèrent avec plus ou moins d'enthousiasme.
« - Moi je veux bien, à condition qu'on se déguise ! s'exclama Yu.
- Dans ce cas, que chacun écrive un costume sur un bout de papier.
- Et on pioche au hasard pour quelqu'un d'autre ! ajouta la chinoise, visiblement enchantée par l'idée. Et on dit d'abord le nom de la personne avant de lire le costume qu'on a pris dans le chapeau.
- Je vais chercher de quoi écrire alors, fit Julian en voyant que tous acceptaient le jeu.
- Je t'accompagne, ajouta Klaus en le suivant. »
Quelques minutes plus tard, chacun écrivit leur idée de costume sur un morceau de feuille, l'avait plié et posé dans un chapeau. C'est alors que le grand moment arriva :
« - Je commence, dit Yu en prenant le chapeau. Benben portera... un costume de viking !
- Dark Bu-bu-bu-bulll ! C'est à moi de piocher alors, s'exclama l'interpellé en prenant à son tour un papier. Gingka aura... un costume... d'hamburger ?!
- Quoi ? bégaya le japonais roux, mais qui a eu cette idée ?!
- Mais elle est très bien mon idée ! répondit Masamune entre deux rires.
- Vraiment, reprit Gingka, alors dans ce cas, toi tu mettras... un costume de frites !
- Mais c'est pas vrai ! Qui a pu avoir une idée pareille ?!
- Mais elle est très bien mon idée, se moqua Gingka.
- Franchement les garçons, vous ne pouvez pas penser à autre chose que manger et le beyblade ? demanda Madoka exaspérée.
- Et vous n'avez pas le droit de changer, précisa la chinoise. Alors ne râlez pas et continuez de faire tourner les papiers !
- Incroyable, une phrase correcte prononcée par Mei-Mei, remarqua Chao Xin.
- Bon, ça va, on a compris, bougonna Masamune en prenant un papier. Je choisis pour Da Shan qui portera... un costume de roi !
- Décidément, il y a beaucoup d'idées originales, dit le capitaine de la Whang Hu Zhong. Eh bien Chi Yun, tu auras un costume... de... poussin ?
- Pas question !
- Tu n'as pas le choix, lui rappela Yu. J'ai vraiment eu une idée géniale ! »
Et ainsi de suite, chacun reçut son costume : Chi Yun piocha pour Chao Xin qui reçut un costume d'Einstein. Il piocha alors pour Lyra qui dut se déguiser en Marie-Antoinette. Énervée, la russe choisit de prendre un costume pour Mei-Mei, qui tomba sur une tenue de Maid. Celle-ci piocha donc pour Sophie qui eut un costume de danseuse orientale. La française choisit alors pour Klaus qui obtint une tenue de taureau. Il piocha alors pour Nowaguma. Ce dernier dut donc porter un costume de dragon. Il prit ensuite un papier pour Aleksei dont le déguisement fut celui d'un vampire. Le nouveau Dracula choisit alors un papier pour Madoka qui reçut un costume super-héros. La japonaise piocha pour Wales qui dut s'habiller en serveur. Il décida alors de prendre un papier pour Tsubasa qui tomba sur une tenue d'empereur romain. Il prit un papier et Julian reçut un costume de Peter Pan. Surpris, Julian piocha pour Toby. Ce dernier eut alors une tenue de ninja. L'américain prit à son tour un papier pour Zeo qui se retrouva avec un costume d'astronaute. Le pseudo-homme de l'espace piocha pour King et le grec dut s'habiller en moine de temple de Beilin. King choisit alors le costume de Lia, celui d'une ballerine. Enfin, l'adolescente sortit le dernier papier du chapeau afin que Yu sache comment il devait se déguiser. Le jeune japonais reçut un déguisement de lion. Lorsque Klaus et Julian entendirent les costumes du duo européen, ils se tournèrent vers Mei-Mei et Madoka qui levèrent leurs pouces, ce qui leur fit comprendre la provenance des idées de costumes. En effet, elles avaient écrit « serveur » et « danseuse orientale » puis plié leur papier de sorte qu'elles pouvaient les reconnaître sans problème.
Certaines personnes, se demandant comment ils allaient faire pour trouver les costumes cités à leur taille, furent surprises quand ils virent arriver des domestiques de la maison Konzeron avec tous les costumes et, plus surprenant encore, exactement à la taille de chacun ! Julian indiqua à ses amis deux salons qui avaient été transformées en loges durant le tirage au sort.
La séance d'habillage se déroula dans une ambiance joyeuse car tous rigolaient des tenues de leurs voisins. Ils se changèrent donc et quelques minutes plus tard, Toby fit remarquer :
« - Mais il va y avoir un problème pour jouer.
- Pourquoi ? demanda Yu, qui attendait avec impatience de commencer la partie.
- On est 21. »
Tous les adolescents se regardèrent. S'ils voulaient faire des duos, cela risquait d'être compliqué.
« -Je pourrais être l'arbitre, proposa Aleksei. Comme ça je pourrai vérifier que les disqualifiés ne retournent pas dans le jeu.
- Super idée, l'approuva King. Et les loups les accompagneront jusqu'à toi.
- Dans ce cas, tu pourrais t'installer dans le hall, fit Julian à Aleksei. Nous jouerons dans les étages et tu seras à l'aise. »
En effet, le hall du gigantesque manoir, situé juste en bas des escaliers, était aménagé de beaucoup et d'énormes fauteuils et canapés afin que les invités puissent attendre tranquillement. Les duos se formèrent après cette décision : Julian était avec Klaus, Sophie avec Wales, Gingka avec Masamune, Tsubasa avec Benkei, Yu avec Nowaguma, Madoka avec Mei-Mei, Chi Yun avec
Da Shan, Chao Xin s'était mis avec Lyra, disant vouloir la protéger puisqu'elle aurait du mal à se déplacer avec sa robe volumineuse mais qui la mettait en valeur, Toby avec Zeo et enfin, King avec Lia (qui avait cette fois réussit à l'attraper avant Masamune, au grand soulagement de Madoka et de
Mei-Mei).
L'arbitre décida ensuite d'ajouter quelques règles comme par exemple, ne pas utiliser sa toupie afin de combattre les adversaires ou les capturer, de ligoter leurs ennemis pour les laisser aux loups ou encore, l'interdiction de quitter le hall une fois éliminés. Il ajouta que la partie durerait soit jusqu'à l'heure du repas, soit jusqu'à ce que tout le monde fût attrapé. Il fit ensuite approché un représentant de chaque équipe pour désigner à la courte paille les loups.
Ce fut, au grand désarroi du duo, Gingka et Masamune les grands « gagnants ». Ils se mirent donc à compter dans le hall pendant que les autres montèrent pour trouver une pièce pour se cacher. Madoka, Mei-Mei, Julian et Klaus en profitèrent pour suivre discrètement Wales et Sophie, qui étaient rentrés dans la première pièce libre qu'ils avaient trouvée. Julian s'approcha alors sans faire de bruit de la porte et la ferma à clé avec son passe-partout, mit dans sa poche avant le début de la partie. Ainsi les deux amoureux pourraient discuter et s'avouer leur amour sans être dérangés. Satisfait, il retourna vers ses compagnons. Puis ils entendirent Lyra hurler de colère. Ils regardèrent dans la direction de ses cris et la virent porter comme une princesse par Chao Xin et ne semblait pas apprécier l'attention puisqu'elle se débattait et lui demandait de la lâcher, ses couettes s'agitant frénétiquement. Le duo était poursuivit par les loups qui tentaient tant bien que mal de les rattraper. Les quatre Cupidons se mirent alors à courir, d'abord pour ne pas se faire avoir mais aussi pour ne pas paraître bizarre.
Pendant ce temps, du côté de Wales et Sophie, ils furent surpris lorsqu'ils entendirent un bruit venant de la porte. L'anglais voulut alors tourner la poignée pour voir se qu'il se passait. C'est alors qu'il comprit : ils venaient d'être enfermés !
« - Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? demanda Sophie après que Wales se soit battu avec la poignée pendant plusieurs minutes.
- On peut toujours essayer de trouver un autre moyen de sortir, proposa Wales en soupirant.
- Dans ce cas, à part la porte-fenêtre, on n'a pas d'autres choix. »
Ils ouvrirent alors la porte-fenêtre menant à un balcon. Ils pouvaient tout de suite oublier de descendre par le balcon, étant donné qu'ils se trouvaient au deuxième étage. Cependant, après être montés sur le balcon, ils se rendirent compte qu'il était tellement grand qu'il donnait sur la chambre d'à côté ! Ils se dirigèrent alors vers la fenêtre de la chambre voisine. Wales la poussa et à son soulagement, elle s'ouvrit. Ils purent donc sortir par la porte de cette chambre puisque celle-ci n'était pas fermée à clé.
Pensant être enfin tirés d'affaire, ils se mirent à se promener dans le manoir afin de savoir où se trouvaient les autres et qui étaient encore en jeu. Ils en profitèrent par la même occasion de réfléchir la raison pour laquelle ils avaient été enfermés et surtout par qui. Cependant, ils ne trouvèrent aucune réponse. Ils sortirent de leurs pensées en voyant arriver un petit poussin et un roi portant une immense traine. Les quatre adolescents se séparèrent rapidement puisqu'ils comprirent qu'aucun des deux duos n'avaient croisés les loups.
Pendant ce temps, les deux loups courraient dans tous les sens pour trouver leurs amis. En effet, depuis le début de la partie ils n'avaient toujours pas attrapé de duo. Pourtant, ce n'était pas faute d'essayer.
« - J'ai l'impression qu'on ne va pas y arriver, soupira Gingka.
- D'un autre côté, le manoir de Julian est grand et il y a tellement d'endroits où les autres peuvent se cacher, fit remarquer Masamune.
-Si seulement j'avais pu me mettre avec quelqu'un qui puisse vraiment m'aider...
- Que veux-tu dire par là ?!
- Je veux dire que tu es vraiment nul pour attraper les autres ! C'est de ta faute s'ils nous échappent à chaque fois !
- Ma faute ?! Rappelle-moi qui a laissé partir Lia et King parce qu'il a glissé sur un mouchoir ?!
- Et qui a laissé s'échapper Toby et Zeo parce qu'il a tourné à droite dans un couloir alors qu'ils étaient allés à gauche ?!
- Et pour Chao Xin et Lyra ?! Ils ont réussi à nous distancer alors qu'il la portait parce que tu as cru entendre des bruits de toupie dans une chambre ?!
- Oui, bon, ça va ! J'ai le droit de me tromper, non ?!
- Dans ce cas, tu reconnais que je suis meilleur que toi, ajouta fièrement Masamune. Si même toi tu dis que je suis le bleydeur numéro 1, personne n'aura plus le droit d'en douter !
- Mais il n'y a aucun rapport ! Et c'est moi le bleydeur numéro 1 !
- Ah oui ! Alors je te propose un pari : celui qui attrape le plus de duos sera déclaré bleydeur
numéro 1 ! Ça te va ?
- Parfaitement ! Prépare-toi à perdre !
- C'est à moi de te dire ça ! »
Les deux japonais repartirent donc en courant, pensant plus à leur défi qu'au véritable but du jeu.
Les autres duos étaient, quant à eux, soit cachés dans une pièce en attendant de voir si on les trouvait ou se reposaient car ils avaient mal dormi, soit ils se baladaient dans les couloirs comme le faisait plus tôt Da Shan, Chi Yun, Sophie et Wales. Les deux derniers croisèrent d'ailleurs Yu et Nowaguma, qui se faisait tirer par le plus petit qui courait en riant. Plus tard, ils virent passer Lyra qui semblait fuir quelqu'un. Cependant, il ne s'agissait pas des deux loups mais de Chao Xin qui avait l'air de vraiment l'agacer.
« - Pauvre Lyra, fit Sophie après que le duo se soit éloigné. Ça doit être vraiment compliqué de marcher avec cette robe. Je n'aurais peut-être pas dû le marquer.
- Ça fait aussi parti du jeu, ajouta Wales. Si elle n'était pas d'accord, elle n'avait qu'à se proposer comme arbitre.
- Mais on ne peut pas dire qu'elle ait vraiment eu le choix... Au fait Wales, tu avais écrit quel costume ?
- Peter Pan. 
- C'était toi ?! Pourquoi as-tu écrit ça ?
- Je ne sais pas. Je pensais à mes frères et s½urs. »
Tout à coup, avant qu'ils ne puissent ajouter quoi que ce soit d'autre, ils virent arriver Masamune et Gingka qui, si on en jugeait leurs têtes de désespérés et le fait qu'ils marchaient bras ballants et dos courbé, n'avaient toujours pas attrapés de duo.
En relevant la tête, l'hamburger et les frites aperçurent le serveur et la danseuse orientale et, avec un regain d'espoir, se mirent à les courser pour les attraper.
Sophie et Wales coururent dans la direction opposée afin de leur échapper. Ils commencèrent à descendre les escaliers lorsqu'ils virent Klaus et Julian devant eux qui visiblement, ne s'attendaient pas à les voir. Tout à coup, l'équipe Excalibur reconnut les voix des deux japonais qui fonçaient sur Wales et Sophie. Masamune perdit l'équilibre et tomba sur Gingka et ils dégringolèrent dans les escaliers. Ils allaient tomber sur les détenteurs des Blue et White Cetus mais l'anglais réussit à se décaler et tira le bras de Sophie, qui ne fut que de justesse sauvée d'une chute avec les deux membres de la Gan Gan Galaxy.
Cependant, tout le monde n'eut pas cette chance. En effet, même si Julian ne se trouvait pas dans la trajectoire du menu Fast-food, Klaus, lui... était pile devant. Il fut donc emporter à son tour dans la rapide descente des escaliers. Julian courut à leur suite pour essayer de les arrêter. Mei-Mei et Madoka, qui avaient vu la scène, s'échangeait un sourire complice. La raison ? Eh bien, en se faisant tirer par le bras pour échapper à la chute, Sophie se retrouva dans les bras de Wales et se retrouvèrent donc en train de s'enlacer.
N'osant pas se regarder au début, leurs yeux finirent par se croiser. Ils se rendirent compte alors que non seulement ils étaient collés l'un à l'autre, mais qu'en plus leurs visages étaient très près, séparés de seulement quelques centimètres. Le rouge aux joues, ils s'écartèrent l'un de l'autre, trop gênés pour se regarder. Sophie proposa alors en bégayant un peu d'aller voir comment allaient leurs amis et s'ils s'étaient arrêtés.
Malheureusement, ce n'était pas le cas. Effectivement, alors que Julian courrait toujours, les trois cascadeurs avaient croisés Chao Xin et Lyra qui le fuyait toujours, ne supportant pas ses flatteries. Elle allait descendre les escaliers et s'était retournée pour sermonner son camarade quand Klaus attrapa le bas de sa robe pour arrêter sa course. Malheureusement, elle tomba aussi avec Chao Xin qui avait essayé de l'aider. Quelques secondes plus tard, Yu les vit tomber et se mit à rire jusqu'à ce qu'il sentit un poids sur son dos : c'était Nowaguma qui, voulant aider Lyra, glissa en avant et entraîna Yu dans sa chute et à la suite des autres. Entendant tout le vacarme fait par les cascadeurs, King et Lia sortirent de leur cachette. Le dernier des tombeurs, soit le lionceau, fit accidentellement un croc-en-jambe aux deux nouveaux arrivants et le pseudo-moine s'emmêla dans sa tenue, entrainant avec lui la ballerine. Toby et Zeo, qui descendaient les escaliers, évitèrent de justesse les premiers de la file mais pas le bras de Nowaguma, les invitant gentiment à se joindre au groupe. Les prochains bleydeurs à entrer dans la file furent Chi Yun et Da Shan. Le duo chinois voulait accéder à un étage mais un membre de la chenille roula sur la traine de Da Shan qui fit tomber Chi Yun par la même occasion. Enfin, Benkei, qui voulut aller à la rescousse de ses amis, glissa sur un mouchoir, tenta de se rattraper au bras de Tsubasa. Résultat : une chenille se forma dans les escaliers avec en tête un hamburger et des frites, suivis de près par un taureau, Einstein,
Marie-Antoinette, un dragon, un lionceau, un moine du temple de Beilin, une ballerine, un ninja, un astronaute, un poussin, un roi, un empereur romain et un viking. Peu de temps après, une Maid et une « Wonder Woman », qui s'étaient dépêchées de descendre par d'autres escaliers pour trouver une trousse de premiers secours, se rendirent compte que les escaliers qu'elles avaient pris et ceux empruntés par les autres se rejoignaient avant les escaliers du hall, c'est-à-dire... là où elles étaient. Elles ne purent donc échapper à la chenille et furent propulsées à la fin, comme l'avaient fait tous les autres. Eh oui, étrangement, les derniers bousculés devenaient aussi les derniers de la foule.
La chenille hamburger-frites dévala alors les escaliers du hall et Aleksei, qui attendait tranquillement que les loups lui apportent des compagnons en lisant, vit avec stupéfaction le saut énorme qu'avaient fait ses amis qui atterrirent juste devant lui. Ces derniers semblaient tous K.O. Le russe, l'anglais et la française, qui les avaient rejoints en descendant les escaliers normalement, crurent alors entendre une chanson que Julian, descendu aussi normalement, avait entendue depuis le début de la chute, sur un air français très connu :
« Attention les p'tits bleydeurs !
Y'a la chenille qui foncent sur vous !
Elle part à trois cents à l'heure,
3, 2, 1 hyper vitesse ! »


Voili voilou!!! J'espère que vous vous êtes bien amusés en le lisant ^^. Sempai et moi nous sommes éclatées à l'écrire XD. Et qui a reconnu la chanson ;) ??? Elle est dure à trouver, non :D ??? N'hésitez pas à kiffer et commenter ;)
Matane,
Setsu <3
 
Chapitre 3                                                                                                                                                       Chapitre 5

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.246.116) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse