Fanfiction 1 chapitre 3

Le lendemain, après le petit-déjeuner que certains avalèrent avec un féroce appétit, Kirino demanda à un de ses messagers de transmettre une missive à Nobunaga. Le porteur de la lettre s'empressa d'enfourcher son cheval pour remplir sa mission dans les plus bref délais. Puis la reine descendit au village pour voir si tout allait bien. Une fois fait, elle prévint ses amis qu'elle ne pourrait pas rester avec eux à cause de tout le travail qu'elle avait à faire. Elle retourna donc à la bibliothèque afin de travailler en paix. Raimon décida donc d'aller s'entraîner avec ses nouveaux joueurs pour s'habituer à leurs manières de jouer. Kurt et Michiko restèrent avec l'équipe car la reine leur avait demandé de s'occuper d'eux pendant qu'elle travaillait. Durant l'entraînement, Mathilde avait essayé de faire connaissance avec Kurt, mais à chacune de ses tentatives, Kaïra demandait à son frère s'il voulait jouer avec elle, ce qu'il acceptait sans hésiter. La pauvre Mathilde dut se contenter de l'observer.
Du côté du prince et de ses cavaliers, malgré la méfiance des habitants, ils réussirent à les aider que ce soit pour construire, nettoyer, transporter et même de jouer et de s'occuper des enfants. Puis, au bout d'un moment, Hiroshi voulut aller voir Kirino. Il dut donc passer à côté du terrain où se trouvaient les footballers. Il décida donc de les observer discrètement afin de voir leurs comportements et vérifier s'il n'y avait pas d'ennemis potentiels, à part Michiko qu'il n'arrivait pas à supporter. Étrangement, son regard se porta sur Shindou car maintenant qu'il y pensait, il avait remarqué qu'à chaque fois qu'il le voyait, il était assez près de la reine. Cela lui faisait donc deux ennemis. Le prince décida aussi de se méfier de Joy, non pas qu'il le trouvait proche de la reine, mais son instinct lui disait de garder ses distances avec lui. Pareil pour Tsurugi. Roch par contre...il pouvait l'ignorer. Donc, au total, il devait se méfier de quatre personnes. Puis il remarqua que Joy regardait souvent Kaïra, qu'elle soit seule ou avec son frère. Peut-être pourrait-il le manipuler pour arriver à ses fins s'il y avait un problème avec le plan A... mais il dut arrêter ses pensées car il se rendit compte que Michiko le regardait d'un ½il noir. Il la salua donc comme s'il n'avait rien fait et partit en direction du château.
Les autres, qui n'avaient rien remarqué, continuèrent l'entraînement. Lorsqu'ils eurent terminé, ils décidèrent de se séparer en deux groupes : le premier serait avec Kurt pour se balader en forêt et le deuxième resterait au château avec Michiko. Bizarrement, Kaïra, Mathilde, Caroline, Roch, Isaac et Kariya décidèrent d'aller avec Kurt et Joy avec Michiko.
Tenma, Shinsuke, Taiyou et Kurama partirent en forêt aussi et Akane, Midori, Aoi, Hayami, Hamano, Tsurugi, Fey, Wonderbat, Shindou et Hicaru restèrent au château avec Michiko.
Le premier groupe se promena donc en forêt, guidée par Kurt qui avait décidé de leur montrer le coin préféré de Kirino, Michiko et de lui-même. Lorsqu'ils arrivèrent au-dit endroit, les invités de la reine furent émerveillés. Cet endroit était une petite cascade qui tombait gracieusement dans un étang profond dont l'eau était claire. Celle de la cascade brillait de mille feu sous le soleil. Un rocher se trouvait près de la cascade. Il était assez large et plat pour que 2-3 personnes puissent s'y asseoir. Tout autour de l'étang, de petites fleurs jaunes et blanches rendaient le décor encore plus somptueux.
-C'est magnifique...souffla Caroline.
-Je comprends pourquoi tu aimes bien cet endroit, ajouta Kaïra à l'attention de son frère.
-Vous l'avez découvert ensemble ?
-Non. Elles le connaissaient déjà avant mon arrivée dans ce monde. Par contre, Kirino et Michiko m'ont dit que c'était ici qu'elles m'avaient trouvé.
-Et vous venez souvent ici ?demanda Taiyou.
-On vient dès que nous avons fini notre travail, donc ça dépend.
-Je vois...
-Ça ne te dérange pas si on découvre un peu les environs? demanda Caroline.
-Non, à condition que vous ne vous éloignez pas trop.
-Merci !
À partir de ce moment là, le groupe se sépara et les jumeaux allèrent s'asseoir sur le rocher et discutèrent tranquillement. Jusqu'à ce que Mathilde s'incruste dans la discussion en arrivant par derrière, ce qui surprit énormément les deux rouquins. Sans se préoccuper de leur réaction, Mathilde demanda à Kurt :
-Dites-moi M.Kurt...
-Oh non... murmura Kaïra.
-Pouvez-vous me signer un autographe? continua Mathilde en tendant un carnet et un stylo, les yeux remplis d'étoiles.
-Euh... bégaya le garçon.
-Kurt, tu ne devrais pas... commença sa soeur.
-S'il vous plaît! insista l'autre jeune fille.
-Pourquoi tu veux un autographe ? lui demanda le garçon.
-Je trouve que vous jouez super bien au football !
-Kurt... reprit la rousse.
-Et si on allait se promener nous aussi, proposa le garçon à sa s½ur avec un air gêné.
-Si tu veux...
-Et mon autographe ? demanda Mathilde.
-On verra ça plus tard, OK ? proposa le roux en s'éloignant avec sa jumelle.
-T'as bien fait de ne pas signer cet autographe tu sais, lui dit sa s½ur quelques minutes plus tard, lorsqu'ils étaient enfin seuls.
-Pourquoi ? lui demanda son frère.
-Elle te pourrira la vie si tu le signes.
-À ce point là?
-Crois-moi, elle m'a fait le coup et il paraît qu'elle a aussi fait à Joy avant mon arrivé au collège Saint-John.
-Joy... c'est le grand blond, n'est-ce pas?
-Oui.
-Mais dis-moi... j'ai l'impression que tu l'apprécies beaucoup celui-là.
-Je te rappelle qu'on a été meilleurs amis pendant un moment.
-Mais ce que je veux te dire, c'est que je crois que tu ressens plus que l'amitié pour lui, je me trompe? rajouta-t-il avec un air espiègle.
-Tu dis n'importe quoi! s'exclama sa s½ur en rougissant et en bégayant.
-T'es sûr?
-M.KURT!
Les jumeaux se retournèrent et virent Mathilde foncer à tout allure vers eux... ou plutôt vers Kurt. Ils se jetèrent un regard surpris et entendu et ils se mirent à courir pour éviter que la jeune fille ne les rattrape.
Ils passèrent devant Isaac et Kariya qui étaient en train de préparer leurs prochaines blagues. Après avoir vu le trio s'éloigner, Kariya déclara :
-Je parie que le duo aura perdu contre la brune à la fin de la journée.
-Mais tu sais ce qu'ils ont toi?
-Non. Mais on verra bien qui craquera en fonction de leur tête.
-Et on gagne quoi?
-Le droit de choisir la prochaine cible.
-Pari tenu.
Et ils se remirent à leur travail en faisant comme si de rien n'était.
De son côté, Caroline réfléchissait. Pendant ces sept dernières années, Kaïra et elle avaient cru que Kurt était mort et là... Elle et les jumeaux allaient-ils redevenir meilleurs amis ou tout avait changé ? En pensant à lui, elle sentit son c½ur battre. Elle posa sa main sur sa poitrine et baissa la tête. De vieux sentiments refaisaient surface...
Tout à coup, elle entendit des cris et se retourna. Elle vit Mathilde poursuivre ses deux amis d'enfance, ce qui la fit un peu rire. Puis elle sourit. Oui, tout redeviendrait comme avant. Elle en était sûre.
De son côté, Hiroshi alla vers la bibliothèque pour parler à Kirino. Il la trouva plongée dans un dossier. Le prince observa la jeune pendant un petit moment et il sentit son c½ur battre un peu plus fort que d'habitude. Puis il s'approcha et la salua. Elle fit de même en lui adressant un doux et petit sourire qui le fit rougir légèrement. Après avoir rapidement reprit ses esprits, il lui demanda comment elle s'en sortait avec tous ses dossiers. Elle lui répondit :
-Vous savez, cela fait déjà dix ans que je règne alors j'ai l'habitude.
-Mais tout de même, cela vous fait beaucoup de travail.
-Raison de plus pour s'y mettre tout de suite, ne croyez-vous pas ?
-Vous allez finir par vous fatiguer si vous continuez ainsi...
-On dirait Michiko, ajouta la jeune reine en riant.
-Tenez, voici un petit remontant pour avoir de l'énergie, dit le prince en sortant une fiole violette de sa sacoche.
-Je vous remercie mais je n'en ai pas besoin.
-Gardez-le quand même pour le cas où.
-Si vous insistez.
Kirino prit donc la fiole et la posa sur la table, et Hiroshi prétexta avoir quelque chose d'important à faire et repartit au village avec un sourire aux lèvres que la reine ne remarqua pas. Son plan allait bientôt commencer...
Lorsque Hiroshi allait sortir du château, il croisa Shindou, qu'il considérait désormais comme son rival. Ils se regardèrent droit dans les yeux avec un air grave mais ne parlèrent pas. Et au bout d'un moment, le garçon aux cheveux rouges ajouta :
-Tu l'aimes, n'est-ce pas ?
Pour toute réponse, il vit le brun rougir en serrant les poings.
-Je te préviens, elle est à moi et à personne d'autre, compris ?
-Kirino n'est pas un objet alors parle d'elle autrement !
-Parce que tu crois vraiment qu'un être aussi insignifiant que toi va me donner une leçon ? Et penses-tu vraiment qu'une demoiselle de son rang va accepter de t'aimer et de s'abaisser à ton misérable niveau ?
Shindou sentit monter en lui de la haine envers son rival. Il avait envie de le frapper, mais ne le fit pas afin de ne pas créer des problèmes à la dame de son c½ur. Puis Hiroshi s'approcha du brun pour sortir et lui murmura :
De toute façon, je ne peux pas perdre face à pauvre paysan comme toi.
Et il sortit en riant cruellement et Shindou baissa la tête afin de réfléchir à ce que lui avait dit le garçon aux cheveux rouges. Kirino ne pouvait pas tomber amoureuse de ce prince, c'était sûr. Mais partagera-t-elle un jour ses propres sentiments ?
-Shindou, il y a un problème ?
L'interpellé leva la tête et vit la douce Kirino portant deux ou trois dossiers qui avait un air inquiet. Aussitôt sa colère s'apaisa et la rassura en disant que tout allait bien et lui proposa de l'aider à porter ses dossiers, ce qu'elle accepta avec plaisir. Caché derrière le mur, Hiroshi avait vu l'échange des deux jeunes gens et serra les poings. Puis il se murmura :
-Je ne te la laisserai pas, sois-en sûr...
Joy était allé faire un tour au village car il avait besoin de mettre de l'ordre dans ses idées. Depuis qu'il était arrivé ici avec ses compagnons, il ressentait quelque chose d'étrange dans sa poitrine. Mais ce qu'il avait remarqué, c'est que ça ne lui arrivait seulement lorsqu'il voyait ou pensait à Kaïra et son frère. Cependant, il n'arrivait pas à savoir ce que c'était. Il se perdit dans ses pensées pendant plusieurs minutes, puis il décida de se rendre au bout de la falaise qui se trouvait derrière le château. Il regarda le paysage et tenta de ne penser à rien. Mais il n'y arrivait pas car à chaque qu'il essayait, il voyait le visage de Kaïra et des bons moments qu'ils avaient passé ensemble et du jour où il apprit le secret de la jeune fille. Puis il se demanda pourquoi elle ne lui avait rien dit au sujet de son frère. Lui cachait-elle autre chose ? Allait-il encore découvrir un secret qui ne lui plairait peut-être pas ? Et pourquoi est-ce qu'elle ne lui adressait plus la parole depuis qu'ils étaient ici ? Mais ce qu'il ne comprenait vraiment pas, c'était pourquoi est-ce qu'il rougissait en pensant à elle ? Il secoua vivement la tête pour chasser la fille rousse de ses pensées et décida de retourner au château. Tout à coup, il vit les jumeaux passer devant lui en courant suivi de Mathilde qui demandait à “M.Kurt” de l'attendre. Il fut surpris et se retint de rire car cette scène s'était déjà produite à plusieurs reprises depuis qu'il était au collège. Il ferma ses yeux quelques instants et entra dans le château.
Et le soir arriva. Le groupe parti en forêt était revenu et Isaac et Kariya cherchait les deux roux pour savoir qui avait gagné le pari. Quant au groupe resté au village, il attendait leurs amis dans la bibliothèque afin d'échanger leurs sentiments et impressions sur ce pays. Et Kirino les rejoignit. Elle avait eu le temps de rattraper le retard. Plus tard, un garde entra dans la salle et prévint sa reine que les villageois avaient préparer un festin en l'honneur de leur souveraine qui était de retour et voulaient savoir si elle et ses amis accepteraient de se joindre à eux. La jeune fille aux cheveux roses accepta l'invitation, assez gênée. Les footballers se rendirent donc au village et virent les habitants se ruer sur leur reine pour la remercier d'être venue. Durant le festin, il y eut des danses, des chants, des mini-comédies et des spectacles de magies. Ce repas était apprécié par tout le monde. Puis, au bout d'un moment, une petite fille s'approcha de Kirino et lui demanda si elle et ses deux meilleurs amis allaient chanter. Les concernés étaient gênés et hésitants mais comme les villageois insistaient, ils finirent par céder. Michiko se leva et commença à chanter : http://www.youtube.com/watch?v=5BZXNA-f5ZM
Lorsqu'elle eut fini, tout le village l'applaudit, surtout par Kariya. Elle se rassit, les yeux fermés et rouge comme un coquelicot. Et vint le tour de Kurt, qui avait décidé de chanter une légende qui existait depuis plusieurs siècles :
la chanson fut très appréciée elle aussi. Le jeune garçon roux jeta un coup d'½il sur Kirino parce que c'était son tour. Elle regarda toutes les personnes présentes, puis inspira un bon coup et commença à chanter :
Personne n'osa parler pendant un court temps, puis les applaudissements se firent entendre de plus belle, ce qui fit rougir la jeune fille. Et le festin reprit. Mais au bout d'un moment, Kaïra partit discrètement et alla se balader. Elle fut rapidement rattraper par Kirino. Cette dernière lui demanda ce qui n'allait pas. Son interlocutrice, qui avait vraiment besoin de parler à quelqu'un, décida de tout lui raconter. La jeune reine l'écouta attentivement, sans l'interrompre. Et, lorsque la rousse eut fini de parler, elle lui demanda :
-Pourquoi ne vas-tu donc pas lui dire la vérité ?
-Impossible, répliqua Kaïra, il ne voudra même pas m'écouter.
-Tu as déjà essayé au moins ?
-Non...
-Alors, tu devrais quand même tenter ta chance. Après tout, si vous avez vraiment eu une amitié profonde, je suis sûre qu'il te laissera une chance.
-Sauf qu'il est un macho et un misogyne.
-C'est vrai que ça ne va pas t'aider, mais je pense toujours que tu devrais tout lui dire. Au moins, tu seras vraiment où tu en es avec lui ? Tu ne crois pas ?
-Si, tu as raison. Merci pour tes conseils.
-De rien. Et si tu as encore besoin de te confier, n'hésite pas.
-D'accord.
Et elles retournèrent à la fête comme s'il ne c'était rien passé. Mais Joy les regarda d'un air méfiant. Pourquoi étaient-elles parties comme ça sans rien dire ? Il ne se l'expliquait pas. Puis il décida de laisser tomber et rejoignit ses amis. La fête se termina quelques heures plus tard. Les footballers et les habitants allèrent dormir. Et au moment où Joy allait rentrer dans sa chambre, il entendit qu'on l'appelait. Il se retourna et vit Kaïra, mal à l'aise.
-Que veux-tu ? lui demanda-t-il assez sèchement.
-Je...Non rien ! S'exclama-t-elle avant de partir en courant.
-Attends !
Trop tard. Elle était déjà loin. Joy alla donc dans sa chambre et s'allongea sur son lit, croisa les bras derrière la tête et regarda le plafond. Mais bon sang, qu'est-ce qui lui prend ?! pensa-t-il. Puis il s'endormit en se promettant d'aller parler à Kaïra le lendemain pour mettre les choses au clair.
Lorsque le jour se leva, il rejoignit ses amis dans la salle à manger et vit la jeune fille rousse. Leurs regards se croisèrent et Kaïra eut l'air paniqué et détourna rapidement les yeux, au grand désarroi du garçon blond. Et ça l'énervait de ne pas savoir ce qui se passait. Résultat : il était de mauvaise humeur. Il resta silencieux durant tout le petit-déjeuner. Et lorsqu'il fut terminé, tout le monde discutait pour savoir ce qu'ils allaient faire. Kirino, quant à elle, alla saluer Joy qui répondit par un grognement. La jeune reine demanda :
-Pourquoi es-tu donc de mauvaise humeur ?
-En quoi ça te regarde ?
-Je suis désolée, je ne voulais pas me montrer indiscrète.
-C'est pourtant ce que tu es en train de faire.
-Tu préfères que je te laisse ?
-Mais pourquoi joues-tu les gentilles filles avec les autres ?
-Je suis comme ça, c'est tout.
-Ah oui ? Moi je vais te dire ce que je pense : je crois que tu n'es qu'une menteuse et tu agis ainsi dans un but bien précis. Et puis d'abord, c'est impossible d'être reine à l'âge de quatre ans. Alors arrête de jouer la comédie !
-Si tu dis ça mais tu ne sais pas ce que j'ai vécu.
-En effet et je m'en moque complètement. Et puis d'ailleurs, je suis sûr que tu l'as mérité ! ajouta le garçon en hurlant.
Le silence se fit dans la salle. Kirino le regarda, touchée par ses paroles. Puis elle baissa la tête mais on vit quand même des larmes couler sur ses joues. Lorsqu'elle remarqua qu'elle pleurait, elle essuya rapidement ses larmes et s'excusa en disant qu'elle avait beaucoup de travail. Et elle sortit de la salle. Kurt et Michiko la regardèrent partir et jetèrent un regard noir au blond. Puis ils sortirent à leur tour pour rattraper leur meilleure amie. Joy se calma en se rendant compte de la dureté de ses paroles. Il remarqua que tout le monde le regardait. Mal à l'aise, il préféra quitter la salle. Hiroshi entra dans une colère noire et décida de lui régler son compte plus tard et alla chercher la jeune reine. Shindou et les autres décidèrent d'attendre le retour de leur amie pour lui demander ce qu'elle avait. Il valait mieux, d'après eux, de lui laisser le temps de se reprendre un peu. Mais cela ne changeait rien au fait qu'ils étaient très inquiets à son sujet.
Kirino, de son côté, pleurait à chaudes larmes dans les bras de Michiko et Kurt se tenait près d'elles, ne sachant pas quoi faire pour lui remonter le moral. Il lui proposa de se reposer un peu mais celle-ci refusa en séchant ses larmes et en se dégageant de l'étreinte de son amie. Elle leur sourit pour leur rassurer, ce qui ne marcha guère et se dirigea vers la bibliothèque en leur demandant de bien s'occuper de ses nouveaux amis.
-Ne t'inquiète pas, je vais bien m'occuper du grand blond, déclara Michiko avec un regard d'assassin et en se frottant les mains une fois que Kirino était trop loin pour l'entendre.
-Je ne suis pas sûr que c'était ce qu'elle voulait dire, dit Kurt un peu inquiet.
-Je te rappelle qu'elle n'a pas précisé.
-S'il te plaît, évite le meurtre avant qu'il ne se soit expliqué.
-Bon, si tu veux, capitula Michiko en soupirant. Et sinon, tu comptes faire quoi aujourd'hui ?
-Je pensais me promener avec ma s½ur mais si tu as une autre idée...
-Tu l'aimes à ce point ta s½ur, demanda son interlocutrice, la tête baissée.
-Bah oui, pourquoi ?
-Et tu comptes repartir avec elle ou pas ?
-Mais enfin Michiko, qu'est-ce que tu as tout à coup ?!
-Répond-moi ! cria Michiko en le regardant.
Il y eut un petit moment de silence. Puis Kurt ajouta :
-Je n'en sais rien encore.
-Je vois...Bon, vas te promener avec elle. Je m'occupe des autres.
-Quoi, tu es sûre ?
-Mais oui, ne t'inquiète pas, ajouta la jeune fille en souriant. Après tout, elle t'a beaucoup manqué, non ?
-Oui, merci Michiko. Mais si tu as besoin d'aide...
-...Je t'appellerai, oui.
Kurt partit donc rejoindre sa s½ur et Michiko resta un petit moment sans bouger. Et elle murmura : Vas-tu vraiment nous abandonner ?
Puis elle soupira et alla chercher les footballers. Hiroshi, qui avait observé la scène, se dit : Intéressant, on dirait qu'elle non plus n'est pas infaillible. Et il partit avec un sourire peu rassurant sur les lèvres.
Joy était sortit du château, énervé contre lui-même. D'accord, il ne faisait pas confiance aux filles et préfère les éviter, mais il pensait qu'il avait été un peu trop dur avec Kirino. Il continua donc à marcher un certain temps jusqu'au moment où il remarqua que Kaïra se dirigeait vers la falaise. Il décida de la rejoindre afin de mettre les choses au clair. Et puis après tout, c'était tout de même un peu de sa faute s'il s'était énervé ! Décidément, il ne pouvait vraiment pas faire confiance aux filles...
Lorsqu'il se retrouva près d'elle, la jeune fille rousse lui tournait le dos. Il l'observa un peu sans rien dire et sentit son c½ur battre un peu plus fort que d'habitude. Comme à chaque fois qu'il la voyait ou qu'il pensait à elle. Puis il toussota un peu pour attirer l'attention de la jeune fille qui se retourna dès qu'elle l'entendit. D'abord surprise, elle commença à paniquer. Elle se demandait ce qu'il lui voulait. Allait-il s'énerver contre elle ? Ou comptait-il se montrer blessant ? À moins qu'il voulait lui rappeler qu'il ne lui faisait plus confiance et qu'il préférait lorsqu'elle se faisait passer pour un garçon...
-De quoi voulais-tu me parler hier ?
Quoi c'est tout ? C'était juste ça ? Elle se faisait vraiment trop de films.
-Euh...de rien.
-Ne me mens pas. Je te connais assez pour savoir ce genre de chose.
-De tout de façon, tu ne m'écouterais pas, répondit-elle en tournant la tête sur le côté.
-Si c'était le cas, tu crois vraiment que je te le demanderais ?
Mince. Piégée. Là elle ne pouvait pas contourner le problème. Elle baissa donc la tête pour réfléchir à un éventuel échappatoire. Joy se rapprocha d'elle et lui releva le visage en lui tenant le menton pour la forcer à le regarder. Elle écarquilla les yeux et sentit son c½ur battre la chamade. Elle n'avait plus le choix. Elle devait lui dire sinon il ne la lâcherait pas. C'était sûr car il était aussi têtu qu'elle. Elle ferma donc les yeux afin de rassembler tout son courage et son calme pour tout lui avouer. Et puis après tout, ce n'était pas comme si elle risquait de briser leur amitié...
-En fait je...
-Kaïra !
Le duo regarda la personne qui venait vers eux. Il s'agissait de Kurt. Kaïra pensait donc à ce moment là que finalement elle n'aurait pas à lui avouer. Enfin...c'était sans compter sur le caractère du grand blond qui n'avait l'air content de voir le garçon roux venir chercher sa s½ur. Il lâcha le visage de la jeune fille, lui prit la main et se dirigea vers la forêt au moment où Kurt arrivait. D'abord étonné, il cligna les yeux en voyant Kaïra et Joy partir. Puis il eut un grand sourire espiègle et se dit :
-Là, elle n'a pas le choix, elle devra lui dire. J'ai hâte de voir la tête qu'elle va faire à ce moment là. Mais s'il ose lui faire du mal, Michiko n'aura même pas le temps de lui faire sa fête, pensa-t-il en perdant son sourire. Et il suivit discrètement le duo qui s'enfonçait dans la forêt.
De son côté, Shindou cherchait celle qu'il aimait pour savoir si elle allait mieux. Il la trouva en train de travailler dans la bibliothèque. Il resta un moment à la contempler. Puis il prit son courage à deux mains et s'avança vers Kirino. Il lui demanda si elle se sentait mieux. Elle lui répondit en souriant :
-Oui, rassure toi, je vais bien. Désolé si je t'ai inquiété.
-Mais, commença Shindou, hésitant, pourquoi pleurais-tu tout à l'heure ?
-Pour rien.
-On pleure rarement sans raison il me semble. Mais si tu ne veux pas m'en parler,je te comprendrais et je n'insisterais pas.
-Pour l'instant, je préfère éviter d'en parler mais je t'expliquerai bientôt, avoua-t-elle avec un sourire triste.
Tout à coup, Shindou la prit dans ses bras et la serra avec douceur. Elle fut étonnée. La tête de Shindou s'était posée sur son épaule et il lui murmura à l'oreille :
-Je n'aime pas te voir voir triste.
Puis il la lâcha et sortit de la salle, les joues en feu. Kirino posa sa main droite au niveau de son c½ur et l'autre sur son oreille. Elle se sentit rougir. Elle essaya de se calmer et inspira profondément. Et un garde entra à son tour pour l'avertir de l'arrivée d'un messager. Elle lui demanda de le faire venir. Le messager, une fois arrivé à son niveau, fut très surpris de voir la jeune fille. Il ne pensait peut-être pas que la mystérieuse reine de ce pays était en réalité une jeune fille de 14 ans. Il lui donna la missive et expliqua à la reine que son maître attendait une réponse le plus tôt possible et que le message devait rester secret. Kirino le rassura en lui disant qu'elle comprenait parfaitement et lui proposa d'aller se reposer, ce qu'il accepta avec plaisir. Une fois seule, elle lut la lettre et fut effarée par son contenu. Elle posa la lettre dans le dossier et resta sans rien faire, complètement chamboulée par la nouvelle. Elle se pinça l'arête du nez en se disant qu'elle devrait peut-être essayer la potion du prince aux cheveux rouges car avec toutes les émotions qu'elle avait eu le matin même et le fait qu'elle n'avait pas beaucoup dormi la nuit car elle avait encore travailler sur un dossier sans prévenir personne, elle se sentait fatiguée. La jeune reine emmena le dossier qui contenait la lettre dans sa chambre, le posa sur son lit et prit la fiole qu'elle avait posé sur une table. Après avoir débouché le flacon, elle regarda le tableau accroché au-dessus du meuble. Il représentait un homme aux cheveux noirs ondulés lui arrivant juste au-dessus des épaules et aux yeux bleus, une femme qui avait les yeux en amandes vert émeraude et cheveux roux vif qui descendaient un peu en dessous des omoplates. Avec eux se tenait une petite fille qui ressemblait énormément à la femme, à la différence qu'elle avait les cheveux roses et les yeux du même bleu que ceux de l'homme. Ils souriaient tous les trois et avaient l'air très heureux. Kirino sourit à son tour et elle but le contenu de la fiole. Tout à coup, elle lâcha le flacon violet qui se cassa, chancela un peu et elle s'évanouit.
Et cela ne faisait que commencer...

Et voici le chapitre 3!!! Je suis vraiment désolée de ne pas l'avoir publié plus tôt pour celles et ceux qui l'attendaient mais j'hésitais de le faire pour plusieurs raisons... En tout cas j'espère qu'il vous plaira ^^ !!! N'hésitez pas à commenter ;).
Matane,
Setsu <3


Chapitre 2                                                                                                                                                       Chapitre 4

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.246.116) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Inazuma-et-autres-mangas

    01/01/2017

    Picardie-Histoire wrote: "Un nouveau chapitre de ton histoire passionnant à suivre. ^^"

    merci beaucoup!!! J'espère que la suite te plaira ^^

  • Picardie-Histoire

    01/01/2017

    Un nouveau chapitre de ton histoire passionnant à suivre. ^^

  • Kirino2-0

    03/04/2016

    n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_nn_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_nn_nn_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_nn_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_nn_nn_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n

  • Inazuma-et-autres-mangas

    03/04/2016

    Kirino2-0 wrote: "C'est MON smiley n_n "

    n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_nn_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_nn_nn_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_nn_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_nn_nn_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n
    XD ;) <3

  • Inazuma-et-autres-mangas

    03/04/2016

    Kirino2-0 wrote: "C'est MON smiley n_n "

    ok, ok !!! O.o

  • Kirino2-0

    02/04/2016

    C'est MON smiley n_n

  • Kirino2-0

    02/04/2016

    n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_nn_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_nn_nn_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n

  • Kirino2-0

    02/04/2016

    n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_nn_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n

  • Kirino2-0

    02/04/2016

    n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n

  • Inazuma-et-autres-mangas

    02/04/2016

    Kirino2-0 wrote: "Mais euuuuuh !!!!!! Xo n_n n_n n_n n_n n_n"

    Tu veux la guerre??? Eh bien tu l'auras XD !!! n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n n_n <3

Report abuse